logo

Service d'Imagerie Métabolique - Polyclinique de POITIERS - Tel : 05 49 61 73 20

MEDECINE NUCLEAIRE ET POITIERS (Historique)


Le service de médecine nucléaire de la polyclinique de Poitiers à été inauguré en 1997; plus exactement le 11 novembre 1997.

Constitué au départ d'un médecin, de deux secrétaires et d'un manipulateur expérimentés, le service s'est étoffé régulièrement au cours des années et de son développement; manipulateurs, secrétaires, médecins et aussi matériel puisque actuellement le service comprend deux caméras sur site dont une caméra SPECT-CT (qui fut la première dans la région) et une caméra à semi-conducteurs CIT (seul appareillage installé entre Paris et Bordeaux) dédiée aux examens de cardiologie.

Devant le développement des nouvelles technologies notamment en cancérologie le service a également investi dans la technologie TEP-scan en créant le GIE Positon Poitou Charentes en collaboration avec le CHR et installé la première caméra de ce type dans la région, et parmi les premières en France puisque fonctionnelle dès janvier 2004.

Le développement de l’imagerie moléculaire dans la prise en charge des malades, l’innovation technologique permanente, et la volonté de répondre toujours mieux à l’attente des médecins collaborateurs pour le bien des patients de la région, font qu’actuellement nous travaillons sur un plateau technique regroupant, le meilleur de la technologie en matière d’imagerie moléculaire, à savoir une caméra hybride dans le domaine des scintigraphies, une caméra à semi-conducteur spécialisée dans les examens cardiaques et deux appareils TEP-TDM.

Nous disposons ainsi d’un parc complet unique en France par son très haut niveau d’équipement, sa disponibilité permanente et son regroupement géographique.

EQUIPEMENT DE POINTE (Plateau technique et équipements)


Le service possède l'ensemble des outils de dernière génération permettant de réaliser des examens de qualité à la pointe de la technologie.

  • Caméras de détection
    • Nous utilisons notamment une caméra SPECT-TDM appelée caméra hybride permettant en plus d'une détection optimale des traceurs une localisation ultra-précise. L'autre caméra à orientation cardiologique est munie de détecteurs à semi-conducteur, technologie du 21ème siècle, pour une détection révolutionnaire.

      Caméra hybride Symbia T2 et caméra à semi-conducteur Discovery NM 530C avec station Xeleris 3 dernière génération.
  • Epreuve d'effort
    • Le matériel de cardiologie / Vélo ergométrique et station de traitement et d'analyse des données du constructeur Marquette-GE font référence dans la réalisation des épreuves d'effort.

  • Laboratoire
    • La reconstitution des produits à injecter (radio-traceurs) est une étape majeure de la scintigraphie, elle est effectuées dans un "labo chaud" nécessitant des appareils d'une grande précision et des conditions de sécurité optimales ; c'est pourquoi nous avons choisis nos équipements chez les entreprises Françaises de référence dans le domaine de la radioprotection telles que MEDISYTEM et LEMER-PAX.

  • Radioprotection
    • Etant donné la spécificité des examens scintigraphiques, la radioprotection des travailleurs et des patients est au coeur de nos préoccupations quotidiennes.

      Pour nos besoins en dosimétrie passive, opérationnelle et d'ambiance les recueils de dose sont effectués avec les dosimètres opérationnels et passifs (thoracique et extrémités) provenant des systèmes APVL, IRSN et LCIE Landauer.

      L'ensemble des données recueillies est transmis de façon hebdomadaire au SISERI (Système d'Information de la Surveillance de l'Exposition aux Rayonnements Ionisants) par notre PCR.

  • Informatique
    • La solution logicielle utilisée dans le service permet à tous les intervenants une gestion sécurisée et transversale de votre passage dans nos locaux et la diffusion des comptes -rendus, images et archives à vos médecins traitants et spécialistes.